Categories
Main

Togo : une réouverture partielle des lieux de culte annoncée

En concertation avec les responsables religieux, le chef de l’État, Faure Gnassingbé, a fait savoir que les lieux de prière et de culte, à savoir les églises, les mosquées et les temples, rouvriront très prochainement, mais de façon progressive et partielle.

Au Togo, la réouverture des églises et des mosquées pourrait donc avoir lieu à partir du lundi 13 juillet. Avec l’augmentation du nombre de cas de Covid-19 dans le pays, le président togolais Faure Gnassingbé avait ordonné, le jeudi 2 avril 2020, une fermeture provisoire de ces endroits de rassemblement. Après la réunion qui s’est déroulé hier matin avec les responsables des associations et organisations religieuses, le chef de l’Etat a invité ceux-ci à lui faire parvenir vite la liste des lieux de culte et de prière susceptibles d’ouvrir. Les chefs religieux doivent ainsi veiller au respect desdites gestes barrières afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus, qui sévit un peu partout sur la planète. “Il est nécessaire qu’on rouvre les lieux de culte en prenant en compte les mesures relatives aux dispositions de sécurité”, a souligné Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Fermés depuis plus de quatre mois à cause du Covid-19, les mosquées et églises pourraient reprendre leurs activités dès le 13 juillet prochain. C’est la date proposée par le président togolais et les responsables religieux. En effet, la Fédération des Associations et Organisations du Togo (FAOC-Togo) est autorisée à rouvrir 43 églises sur l’ensemble du territoire national, soit une église par préfecture.

Coronavirus : au Togo, il faudra désormais ‘apprendre à vivre avec le virus’

“On doit apprendre à vivre avec le virus, comme on l’a déjà fait avec d’autres maladies [en insistant sur les gestes barrières]”, a déclaré le professeur Moustafa Mijiyawa, ministre de la santé togolais. Cette déclaration survient dans un contexte d’augmentation considérable des cas de contamination tout au long du mois de juin.
D’après le ministre de la santé togolais, cette augmentation est essentiellement portée par la 2e vague de voyageurs revenant des pays voisins, particulièrement la Côte d’Ivoire.
Il faudra alors apprendre à faire avec le coronavirus, comme l’a déjà révélé le ministre de la santé. Il est important de rappeler que le port du masque est désormais obligatoire, au Togo, dans les grandes surfaces (magasins, marchés) et lieux publics.