Categories
Main

Togo : le président de la République réagit au décès du Premier ministre ivoirien Gon Coulibaly

Le 8 juillet dernier, le gouvernement ivoirien a annoncé le décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, suite à un malaise durant le Conseil des ministres. Plusieurs chefs d’État africains ont salué le mémoire du Premier ministre, dont le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé.

Plusieurs personnalités ont salué la mémoire de Gon Coulibaly

Le chef d’État togolais, Faure Gnassingbé a réagi à la triste nouvelle du décès du Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly en affirmant qu’il venait d’apprendre avec une immense tristesse le décès du chef du gouvernement du Côte d’Ivoire, qui est un ami du Togo et un homme d’État exceptionnel. Enfin, le message du président togolais se termine en souhaitant que le chef de gouvernement ivoirien puisse reposer en paix.
Le président togolais a aussi ajouté qu’au nom de tous les citoyens togolais, et en son nom, il présente ses sincères condoléances à la famille de Amadou Gon Coulibaly ainsi qu’au peuple frère du Côte d’Ivoire.

Les derniers moments du Premier ministre Gon Coulibaly avant son malaise

Selon le gouvernement ivoirien, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a été pris par un malaise le 8 juillet dernier. En effet, le chef de gouvernement ivoirien qui souffrait de problèmes cardiaques depuis de nombreuse années, n’a pas pu survivre à ce malaise.
Gon Coulibaly aurait arrivé au Palais de la présidence en fin de matinée afin d’assister au traditionnel Conseil des ministres, selon ses collègues, il était en bonne santé apparente.
Durant les travaux qui ont été diffusés sur les réseaux sociaux, le chef de gouvernement était bien souriant portant un masque et une visière de protection afin de se protéger de la maladie virale le Covid-19.
Toutefois, sans compter sur les problèmes cardiaques qui ont affecté son état en terrassant le géant Premier ministre.
Selon les dernières informations publiées, Amadou Gon Coulibaly a senti un malaise fatal lorsqu’il était en pleine concentration avec le président ivoirien Alassane Ouattara. Suite à ce malaise, le chef de gouvernement a été transporté en urgence à la Polyclinique internationale PISAM, Sainte-Anne-Marie, toutefois le Premier ministre décédera juste quelques minutes après. Amadou Gon Coulibaly avait 61 ans.
Il est important de mentionner que le candidat désigné par le parti RHDP, était rentré le 2 juillet dernier à un voyage qui a duré prés de 2 mois en France dans le cadre d’un contrôle médical. En effet, Gon Coulibaly aurait posé un stent à sa greffe du cœur effectuée depuis plus de 8 ans.