Categories
Main

Élection présidentielle ivoirienne de 2020 : Ouattara prend le risque d’un 3e mandat

Après la mort soudaine de son dauphin, Amadou Gon Coulibaly (mort le mercredi 8 juillet 2020 alors qu’il était le favori de la prochaine présidentielle), l’actuel chef de l’Etat Ouattara Alassane, qui avait renoncé à se présenter, a annoncé le 6 août dernier, veille du 60e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, sa candidature pour l’élection présidentielle ivoirienne de 2020, estimant être le seul qui puisse assurer la stabilité du pays. Il a alors mis fin au suspense qui prévalait en Côte d’Ivoire depuis quelques jours.

Alassane Ouattara est prêt à faire un troisième mandat. Le président sortant a pris soin d’expliquer sa décision, un volte-face (un retournement) vu qu’il avait annoncé officiellement en avril dernier qu’il allait ‘laisser la place aux jeunes générations’.
“La mort soudaine de Coulibaly Amadou laisse un grand vide. Mûrement réfléchie, cette décision est un devoir que j’accepte dans l’intérêt supérieur de la nation”, ajoute-t-il.

L’opposition estime que sa candidature est illégale, mais pour Ouattara Alassane, 79 ans, dont 10 au pouvoir, il n’y a aucun doute : la loi promulguée en octobre 2017 l’autorise à briguer trois mandats complémentaires à partir de 2020, alors à se présenter en octobre prochain. Donc, le changement de loi fondamentale en 2017 lui en donne le droit.

D’après le consultant indépendant sur l’Afrique, Prunier Gérard, ‘Ouattara n’avait pas vraiment envie d’y aller : en effet, il ne le fait que parce qu’il n’y a pas d’autre solution’.
Les opposants au chef de l’Etat ivoirien multiplient les protestations depuis cette annonce.
Pour Sangaré Issiaka, secrétaire général du ‘Front Populaire Ivoirien’, cette candidature est “en contradiction flagrante avec la loi fondamentale ivoirienne”.

Présidentielle en Côte d’Ivoire : à la découverte des candidats

À quatre mois des échéances électorales, beaucoup de candidats se sont déjà déclarés et semblent être prêts pour les campagnes contre le parti au pouvoir (RDR : Rassemblement des républicains).
Henri Konan Bédié, l’ancien président ivoirien, a été désigné candidat pour la côte d ivoire présidentielle 2020 du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire).
Marie Carine Bladi est la 1ère femme à annoncer sa candidature à la présidentielle…

Les candidatures pour la côte d ivoire présidentielle 2020 devront être déposées avant le début du mois de septembre, ensuite validée par le Conseil constitutionnel, proche du pouvoir.