Categories
Main

Élection présidentielle ivoirienne de 2020 : comment Ouattara a accéléré sa candidature

Les Ivoiriens s’apprêtent à élire leur président le 31 octobre prochain. Ouattara Alassane, le président actuel, avait promis en octobre 2018 de ne pas se présenter. Mais depuis, il entretient le flou sur ses réelles ambitions.

Après la mort soudaine de son dauphin Coulibaly Amadou, candidat annoncé du parti au pouvoir, Ouattara Alassane, 78 ans, dont 9 au pouvoir, a finalement annoncé mercredi 5 août dernier, veille du 55e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, sa candidature pour la présidentielle 2020, estimant être le seul qui puisse assurer (ou garantir) la stabilité du pays. Face à lui, les adversaires se préparent. “Je suis candidat au côte d ivoire présidentielle 2020”, a-t-il annoncé.

Sa candidature n’est pas une surprise, mais certains sont quand même déçus.

Ses anciens associés du ‘Parti Démocratique de Côte d’Ivoire’ ont donc quitté la coalition ‘Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix’ et comptent bien présenter leur candidat HKB.
En septembre dernier, Soro Guillaume, l’ancien bras droit du chef de l’Etat actuel, Ouattara Alassane, a annoncé qu’il se lançait dans la course. Certains Ivoiriens craignent une nouvelle déstabilisation du pays. À trois mois de la présidentielle de 2020, la situation politique est très tendue en Côte d’Ivoire. Certains acteurs politiques ont déjà manifesté leur intention d’occuper le fauteuil présidentiel pour les 5 prochaines années.

Certains citoyens redoutent une nouvelle crise post-électorale !
2020 est une année déterminante pour la Côte d’Ivoire. Le retour de Ouattara Alassane dans la course à la présidentielle laisse présager, à bien des égards, une campagne trop agitée. On compte déjà une vingtaine de candidats pour des élections qui, selon les observateurs, s’annoncent déjà très tendues et ce, pour diverses raisons.
Quinze ans après une crise post-électorale dans le pays, ayant fait près de 5 000 morts, les citoyens n’ont toujours pas réussi à penser réellement leurs plaies.

D’ailleurs, c’est là l’un des échecs de Ouattara Alassane, le président sortant, resté au pouvoir pendant une décennie.

Quatre jours après l’annonce de sa candidature, la société civile s’interroge. Certains craignent une nouvelle crise post-électorale. Les précédentes élections législatives et municipales ont été émaillées par diverses fraudes électorales et violences, une situation jetant déjà un certain discrédit (disgrâce, défaveur) à la tenue du côte d ivoire présidentielle 2020.